Limoilou dans les années 1960 (28) : Raymond Matte, restaurateur à l'Exposition provinciale

Un autre bon souvenir de famille, très apprécié, de notre fidèle lecteur Réjean Matte! Les images sont tirées d'un film 8 mm.

Comme toujours, votre site est un incontournable dans mes visites hebdomadaires. Vous réussissez à tout coup à attirer mon attention.Votre article sur Expo Québec, "l'Exposition Provinciale'' comme elle était appelée dans les années de mon enfance, m'a encore une fois rappelé bien des souvenirs.Mon père, Raymond Matte, y a tenu un petit restaurant pendant quelques années (1959 à 1968 environ). Employé de la Quebec Power, il prenait sa semaine de vacances annuelles afin de tenir son petit restaurant sans prétention à l'exposition. Sur le site, son restaurant était situé tout près de l'ancienne et très belle entrée et le poste de police, tout juste en face de la "Maison Familiale". Le restaurant portait même un nom officiel, LE RESTAURANT DES QUILLEURS, car mon père le gérait en collaboration de mon oncle, Jocelyn Hawey, ancien champion quilleur à l'émission "L'heure des quilles", à Radio-Canada.Dès l'âge de dix ans, j'ai eu la permission d'aider mon père à travailler avec lui dans le restaurant. J'ai donc grandement vécu l'Exposition provinciale. Que de beaux et bons souvenirs. Malgré mes 60 ans bientôt, je me souviens encore très bien de la musique, des odeurs et de l'atmosphère de fête qui y régnait. Je me rappelle aussi que dans les semaines précédant l'ouverture, je faisais du porte-à-porte dans ma paroisse, Saint-Rodrigue, pour vendre ce qu'on appelait dans ce temps-là des "billets en série" pour entrer sur le site. Une série de trois billets pour 2$, si je me souviens bien, donnait une chance à un tirage spécial.Un autre de mes oncles possédait aussi un restaurant à l'Exposition provinciale et en juillet, il organisait chez lui un "party de cups à patates frites" avec mes cousins et cousines. On avait donc des centaines et des centaines de "cups à patates frites" en carton à assembler par pliage afin que tout soit prêt pour l'Expo.

Merci à Réjean Matte pour sa précieuse collaboration.[ Billet précédent sur le thème des années 1960 : Église Saint-Pascal-Baylon, chemin de la Canardière. ]