Notre quartier influencerait notre santé mentale

Des études confirment que le choix du quartier où on s'établit a un impact certain sur notre santé en général. (Photo ThinkStock)Source : Journal de l'habitation, 13 février 2011.

La salubrité et la sécurité des lieux, les interactions sociales, l’aménagement urbain et la proximité des services aux citoyens sont autant de facteurs qui peuvent avoir un effet favorable ou défavorable sur les conditions de vie des gens.«Si les personnes vivent dans des quartiers où il y a beaucoup de pauvreté, de violence et de bruit, cela peut engendrer un stress chronique et mener à la dépression. Même si on sait que l’activité physique est importante pour diminuer le stress, le fait qu’il n’y ait pas de trottoirs pour marcher, pas de parcs ou d’endroits pour rester physiquement actif aura des effets négatifs sur la santé physique ainsi que sur la santé mentale», avance Norbert Schmitz, chercheur à l’Institut Douglas et président du comité organisateur du colloque [ «Bien dans son quartier, bien dans sa tête?» ] (...)

[ La suite. ]