Nouveau nom et objectifs renouvelés pour le Défi Vert de Québec

Défi QuébecLe Défi vert de Québec n’est pas mort. Au contraire : la formation politique commence ses préparatifs en vue de la prochaine élection municipale avec, au programme, une campagne de financement, un nouveau site web et… un changement de nom.En effet: exit Défi vert de Québec. C’est désormais l’appellation « Défi Québec » qui sera utilisée par le parti politique. Pourquoi?

Publicité

Nous tenons ainsi à démontrer aux citoyens de notre ville que nos aspirations ne sont pas uniquement basées sur des valeurs environnementales, mais que nous nous préoccupons, comme tout le monde, des questions d’ordre démocratique, social et économique », a souligné le chef de la formation, Richard Domm, par voie de communiqué. En route vers leur assemblée générale annuelle, le 19 novembre 2011, à 13 h, au Centre culture et environnement Frédéric-Back, les membres de Défi Québec ont ciblé différents dossiers qui risquent bien de compter dans leurs priorités : comptes de taxes, déneigement, Conseils de quartier, transports, emploi, loisir, développement urbain, logements sociaux. « Autant de sujets délaissés ou bafoués par l’administration actuelle », estime-t-il.

Parmi les enjeux jugés priorités par la formation, on retrouve également toute la question de l’amphithéâtre.

Défi Québec dénonce l’administration actuelle de la Ville de Québec pour avoir octroyé, sans appel d’offres, le mandat de gestion de cet équipement public. Nous entendons devenir le chien de garde des citoyens dans ce dossier », poursuit M. Domm.

Question de combler les besoins financiers rattachés à la formation et à une éventuelle campagne électorale, une campagne de financement a également été lancée, avec, pour porte-parole, Serge Roy, un citoyen engagé, qui s’est illustré sur la scène politique, syndicale et communautaire de la Capitale. C’est le potentiel qu’il perçoit dans Défi Québec qui l’a poussé à s’engager dans la jeune formation. « Défi Québec représente pour moi le meilleur véhicule politique pour que Québec devienne une ville d’avant-garde dans les prochaines années. Sa vision en est une d’attachement profond aux valeurs démocratiques auxquelles tient également l’immense majorité des citoyens et citoyennes de notre ville », explique-t-il, dans une déclaration diffusée aux médias.Pas d’objectif final d’énoncé dans le cadre de cette campagne de financement. L’équipe de Défi Québec invite tout simplement la population à les appuyer par des dons, dans le respect des règles électorales en vigueur.

Nous avons besoin de votre engagement pour surveiller de près et pour préparer une alternative à l’administration municipale actuelle », conclu Richard Domm.