Dans l'ombre du nouvel amphithéâtre

Dominic et Martin sur scène au Grand Théâtre.La salle Sylvain-Lelièvre : à rajouter aussi dans la liste des lieux de spectacles éventuellement "vampirisés"?Source : Marc Allard, Le Soleil, 12 mars 2011.

(...) Le directeur de la programmation du Grand Théâtre, Michel Côté, et le directeur général de la salle Albert-Rousseau, Claude Paquet, sont aussi préoccupés par l'arrivée de l'amphithéâtre, qui pourrait entrer directement en concurrence avec eux.À l'image du Centre Bell, l'amphithéâtre de Québec ne serait pas réservé aux mégaspectacles. Le plan du groupe J'ai ma place, par exemple, prévoit également une configuration «théâtre» pour de 1800 à 5000 personnes, même si le bâtiment compterait un peu plus de 20 000 places.«Moi, je n'ai rien contre les ­événements majeurs, contre le hockey, contre U2, Madonna, Shakira et Lady Gaga, dit [Jean Pilote, propriétaire et directeur général du Capitole]. Ça, ça ne change rien. Ce qui risque de changer quelque chose, c'est qu'on fasse des configurations d'en bas de 3000 places.» (...)

[ La suite. À lire notamment : Pierre Karl Péladeau et l’amphithéâtre : De l’ambition et des moyens. ]