Québec : à la recherche de «l’effet Colisée»

Le barbier Caroll Martel à l'oeuvre dans son salon de Limoilou. Photo: Gabriel Béland, La Presse.Source : Gabriel Béland, La Presse, 9 avril 2011.

(…) Caroll Martel est propriétaire d’un petit salon dans la circonscription de Beauport-Limoilou. Il a du mal à nommer la députée sortante, Sylvie Boucher, mais se souvient que les conservateurs l’ont emporté par une mince majorité aux dernières élections: «C’était serré, me semble.»Mme Boucher avait en effet obtenu 2000 voix de plus que la candidate bloquiste en 2008. S’il y a un siège conservateur menacé dans la province, estiment plusieurs analystes, c’est précisément celui-là.Les habitants de Québec auraient très mal digéré la décision du gouvernement conservateur de ne pas subventionner un nouvel amphithéâtre dans leur ville. À la fin de l’hiver, le maire Régis Labeaume avait qualifié ce choix de «suicidaire». Le 2 mai, ont averti plusieurs observateurs, «l’effet Colisée» pourrait même coûter quelques sièges dans la région au parti de Stephen Harper.Mais voilà, tout comme M. Martel, plusieurs habitants de la circonscription rencontrés hier estiment que le dossier de l’amphithéâtre n’aura presque aucun impact le jour du scrutin. (…)

[ La suite. À consulter entre autres billets : La bataille de Beauport-Limoilou. ]

Soutenez votre média

hearts

Contribuez à notre développement à titre d'abonné.e et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir