Salon de jeu d'ExpoCité : La faillite des courses aide Loto-Québec

Source : Simon Boivin, Le Soleil, 6 août 2011.

Le Salon de jeux de Québec, construit en 2007 au coût de 33 millions $, est loin d’être une poule aux oeufs d’or pour Loto-Québec.Après des débuts ardus, le salon de jeux de la capitale parvient maintenant à «faire ses frais», affirme au Soleil la porte-parole de Loto-Québec, Marie-Claude Rivet. (…)Si le salon parvient à l’équilibre, la fin des subventions à l’industrie des courses de chevaux n’y est certainement pas étrangère. Fin 2009, la faillite de l’entreprise Attractions Hippiques a mis fin à l’obligation pour Loto-Québec de lui verser 22 % des revenus des 535 appareils de loterie vidéo des salons de jeux. Une économie annuelle de 3,9 millions $ pour la société d’État. (…)Loto-Québec voit d’un bon oeil la construction d’un nouveau colisée sur les terrains d’ExpoCité. Un voisin dont l’arrivée peut augmenter l’achalandage sur le site. (…)

[ La suite. À lire aussi : Le gouvernement compte maintenir les Ludoplex. ]

Soutenez votre média

hearts

Contribuez à notre développement à titre d'abonné.e et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir