Tramway : pour en finir avec le fatalisme

Le directeur du groupe de travail sur la mobilité durable de la Ville de Québec, Liguori Hince, minimise l’impact de la dissenssion exprimée par la chercheuse Carole Després. © Les archives.Source : Catherine Boisclair, Présidente d’Accès transports viables, et Xavier Mercier Méthé, Coordonnateur aux dossiers, Québec Hebdo (Opinion), 12 mai 2011.

La sortie de Carole Després, professeur à l’Université Laval, nous rappelle qu’il y a deux attitudes face à un problème complexe comme celui de la mobilité durable : ne rien faire par fatalisme, ou essayer de trouver des solutions.Vrai, une partie importante de la population vit présentement en banlieue et il est très difficile de la desservir adéquatement par le transport collectif, notamment le tramway. Ce que la chercheuse oublie, c’est que les gens ont adopté ce mode de vie parce que les conditions étaient réunies : autoroutes, voitures abordables, pétrole bon marché…Or, ce mode de développement est un cul-de-sac. (…)Le tramway est la solution technologique la plus appropriée et la plus flexible pour construire la colonne vertébrale du réseau de transport en commun de la région de Québec. Négliger les fondations du réseau représenterait une mauvaise utilisation des fonds publics et un manque de vision.Dans de nombreuses villes nord-américaines, aussi étalées (Phoenix, Denver, Calgary…) que Québec, le tramway prend un visage plus urbain en centre-ville et se change en « train léger » rapide en banlieue, ce qui lui confère à la fois plus de rapidité et une capacité de l’ordre du triple de celle d’une ligne de trolleybus ou Métrobus. C’est décidément une clé de la mobilité durable à Québec. En rejetant ce moyen, madame Després se lie les mains et renonce à atteindre quelque objectif que ce soit. (…)

[ La suite. En complément : Le tramway toujours sur les rails (Journal de Québec). À consulter aussi : Le tramway crée des remous. ]

Soutenez votre média

hearts

Contribuez à notre développement à titre d'abonné.e et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir