Trop d’élus à Québec?

Le Soleil.Source : François Bourque, Le Soleil (Chronique), 4 octobre 2011.

Le sujet semble dans l’air du temps. Le maire de Toronto, Rob Ford, s’est fait élire l’an dernier en promettant de réduire de moitié le conseil municipal. La leader de l’opposition à Montréal, Louise Harel, pense qu’il y a trop d’élus dans la métropole et propose d’en réduire le nombre.Le maire Régis Labeaume revient à son tour à la charge pour diminuer le nombre d’élus à Québec. Il couperait volontiers le quart des 28 élus. (…)Trouvez-vous qu’il y a trop d’élus municipaux? Bien sûr qu’il y a trop d’élus municipaux. Trop de députés à Québec et à Ottawa aussi. Trop de fonctionnaires, trop de sénateurs, trop de taxes, trop d’impôts. Il suffit de poser la question. Mais peut-être pourrait-on aussi poser la question autrement :Appréciez-vous de pouvoir joindre au besoin un conseiller municipal qui connaît votre rue et votre quartier ? Qui vous connaît pour vous avoir croisé dans la rue ou au parc? Qui donne un coup de pouce aux œuvres et événements qui font la qualité de vie de votre quartier?Tout dépend de ce qu’on attend d’un élu et d’un gouvernement local. (…)

[ La suite. À lire aussi : Le quartier Vieux-Limoilou sera rayé de la carte! ]