Un cinéma “idéalisé” au centre-ville…

Salles avec vue (Source : Normand Provencher, Le Soleil – billet, 19 novembre 2011.)

(…) ce futur cinéma [dans Saint-roch, ci-contre] doit avoir de la gueule et de la personnalité, et non pas être une pâle imitation des complexes de banlieue, tape-à-l’oeil et désincarnés.Sur le plan de la programmation, le cinéma d’auteur d’ici et d’ailleurs doit figurer en haut de l’affiche. Les distributeurs se plaignent depuis longtemps du manque d’écrans disponibles pour leurs films. Le nombre de salles permet de faire le pari de la diversité. (…)Autre condition sine qua non : la projection de films en version originale anglaise et étrangère avec sous-titres. (…)Dernier mot sur l’ambiance et le design des lieux. Primordial. Dès qu’on mettra les pieds dans ce futur cinéma, il faudra avoir l’impression de s’imprégner du septième art, et je ne parle pas ici seulement de l’odeur de popcorn. Oublions les coins de jeux vidéo, les salles pour les enfants avec des clowns, les sièges qui bougent et les extraterrestres verts au plafond comme dans le feu StarCité. À cet égard, le promoteur Angus s’inspirera sûrement de son travail à l’eXcentris de Montréal, rue Saint-Laurent, où l’on procédera la semaine prochaine à l’inauguration de deux nouvelles salles rénovées pour le cinéma.Pourquoi pas un petit café-resto chouette afin de poursuivre la discussion sur le dernier Bernard Émond? (…)

[ La suite. À lire notamment : Retour d’un cinéma dans les quartiers centraux : choix de Saint-Roch confirmé? ]

Soutenez votre média

hearts

Contribuez à notre développement à titre d'abonné.e et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir