Un Colisée flambant neuf… en sept mois

Source : Stéphanie Morin, Le Soleil, 3 septembre 2011.

La nuit du 15 mars 1949. C’est la catastrophe. Un mégot de cigarette oublié dans les gradins du Colisée de Québec, dans la section des millionnaires, provoque un incendie dévastateur. «Le Colisée détruit de fond en comble», titre Le Soleil, le matin suivant.À Québec, le hockey fait pratiquement office de religion. Les amateurs n’en ont que pour leurs protégés des Citadelles et des As, deux équipes qui logeaient dans le Palais de l’agriculture, appelé aussi Colisée. Les deux clubs ont tout perdu. Leur équipement est parti en fumée. Face au désastre, les citoyens sont inquiets : la saison 1949-1950 sera-t-elle annulée? (…)

[ La suite. En complément, toujours dans Le Soleil : Le château de Jean Béliveau. À lire aussi : Une histoire du Colisée de Québec (3) : L’inauguration du nouveau Colisée en 1949. ]

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.