La vente de Papiers White Birch de nouveau repoussée

Source : Pierre Couture, Le Soleil, 23 août 2011.

Le sort de Papiers White Birch n'est toujours pas fixé. La vente des trois usines québécoises de la papetière américaine au fonds d'investissement Black Diamond vient d'être de nouveau repoussée. Les parties ont maintenant jusqu'au 18 novembre pour s'entendre.C'est la sixième fois que le syndic Ernst & Young demande un délai en raison d'une incapacité pour l'acheteur potentiel (Black Diamond) de ratifier un nouveau contrat de travail avec les 1000 employés canadiens de la papetière.Papiers White Birch, qui possède des usines à Québec (Stadacona), à Rivière-du-Loup (F.F. Soucy) et à Gatineau (Papiers Masson), est placée sous la protection de la loi des arrangements avec les créanciers depuis le mois de février 2010. (...)

[ La suite. À lire notamment : Le futur acquéreur de Papiers White Birch a l'intention de garder les usines ouvertes. ]