« Vieux-Limoilou rayé de la carte » : des politicologues contre la réduction du nombre d'élus

L'autoritarisme en marche - Point de vue (Source : Le Soleil, 12 octobre 2011.)

Le maire de Québec s'est mis en tête de réduire le nombre de conseillers municipaux : trop nombreux, ceux-ci représenteraient une charge budgétaire intolérable. Si la manoeuvre réussit, de 27 qu'ils sont présentement, les conseillers (et les districts qu'ils représentent) ne seraient plus que 20 ou 21 lors de la campagne électorale de novembre 2013. Le spectacle désolant que nous sert le conseil municipal depuis deux ans a évidemment démontré que les conseillers élus sous la bannière d'Équipe Labeaume (24 sur 27) ne sont que les voix de leur maître et que leur utilité dans le débat public est douteuse. On comprend donc le maire d'estimer qu'ils sont trop nombreux et qu'on pourrait en flusher le quart. Mais encore!Quelle intention y a-t-il derrière un tel laminage? (...)Pierre Boucher, quartier Montcalm; Louis Balthazar, Vieux-Québec; Jean-Louis Bourque, Les Saules; André Chénier, Charlesbourg; Gaston Deschênes, Sainte-Foy; Jacques Desautels, quartier Montcalm; Pierre Gignac, Charlesbourg; Réjean Pelletier, Sainte-Foy

[ La suite. À consulter aussi : De nécessaires conseils de quartier, Le quartier Vieux-Limoilou sera rayé de la carte! Aussi, la pétition en ligne. ]