L’achat local ou comment survivre à la course effrénée de Noël !

Je reviens d’un séjour d’étude en design urbain à Portland, Oregon, sur la côte ouest. cover iphone 8 Les petites boutiques « design » et à la mode abondent dans les anciennes banlieues tramway conçues en même temps que notre quartier Limoilou ! L’abondance de ces petits commerces, autour de rues locales, donne envie, même aux moins « magasineux », de faire du lèche-vitrine ! Des rues qui n’ont rien du centre commercial surpeuplé où la mauvaise humeur ambiante brise la magie de la fête. cover iphone 5 5s se Que de petits commerces amusants, entrecoupés d’un café où il fait bon siroter un bol de latte en pensant à ceux qu’on désire gâter pour Noël. iphone 7 8 plus hoesje Une ambiance festive, un lieu où la bonne humeur semble la norme. iphone xs max hoesje Alors que l’achat local est solidement ancré dans les mœurs des habitants de Portland, on découvre peu à peu cette joie ici !Or, la 3 Avenue se donne des airs de Portland cette année. cover iphone 6 6s Parce qu’au-delà du magasinage de Noël, des listes à remplir et du temps qui nous manquera probablement, c’est l’ambiance même du magasinage de Noël qui m’inspire ! Se promener sur une avenue commerciale, cherchant une occasion pour inviter des amis à la maison pour déguster des fromages ou un bon mijoté, prendre le temps de choisir un bon café pour les longs matins des vacances à venir, discuter longuement avec nos marchands locaux de l’occasion qui s’en vient. custodia ipod cover Finaliser les derniers ajustements des décorations de Noël avec un passage à notre quincaillerie locale, autre prétexte de discussion.Alors que dans le centre commercial anonyme, la file d’attente se transforme en cauchemar et nous transmet aussitôt la mauvaise humeur de la caissière, ici, on reconnait toujours un visage familier dans la file et on jase !Lorsqu’on y pense, c’est la totalité de nos bas de Noël qu’on peut remplir à même notre quartier.