L'aide aux hommes efficace mais insuffisante, estime Autonhommie

Source : Jean-François Néron, Le Soleil, 12 juillet 2012. Chaque jour, André Beaulieu a la conviction d'aider à éviter des drames comme celui de Warwick. Mais le dg du centre de ressources pour hommes Autonhommie craint aussi ceux qui peuvent se produire, faute de ressources suffisantes. (...)Avec un maigre budget de 430 000 $ par année, dont 163 000 $ proviennent du gouvernement, Auton'hommie compte une quinzaine de personnes ressources (quatre permanents seulement) et doit fermer un mois pendant les vacances d'été.

Si quelqu'un vient me voir aujourd'hui pour des rencontres individuelles [une série de rencontres s'étale sur six mois], je ne peux pas le prendre avant septembre. Je ne peux lui offrir que des rencontres de groupe. Et ça ne convient pas à tous les hommes de parler de leurs problèmes en public. En plus de ça, je dois lui demander de débourser de l'argent pour boucler notre budget.»

[ La suite. À lire aussi : Autonhommie : de l’aide pour les hommes désespérés. ]