Bienvenue Nicky!

Un trait est maintenant tiré entre La Souche et Sushi Nicky. Imaginons une Canardière garnie de terrasses et de canards boiteux ivres sortant des bars tard avec service de raccompagnement. C’est un secteur qui en avait grand besoin. Depuis que Sushi Nicky a installé ses planches et que le Croc mignon y a affuté ses couteaux, cette Canardière vouée au commerce de casiers d’école usagés et autres substances louches se renouvelle, et c’est bienvenu!On nous installe aux côtés de l’appliqué en bois extraordinaire d’un samouraï à cheval aux couleurs de soleil levant. « Un seau pour votre vin ?» Je n’ai pas même eu le temps de le demander; du service et de l’initiative, j’aime ça! On nous laisse tranquilles avec un menu  table d’hôte varié. Comparse Émilie, qui a déjà mangé, prendra seulement un sushi pizza, mais comparse Hugo, lui, commande la plus petite table d’hôte à 29,95 $.Pour ma part, je commande la table d’hôte à 35 piastres, avec la soupe miso, crevettes tempuras, tartare de saumon, thé ou café, dessert du chef ou au choix. Je dénoue un peu ma cravate. « Ça fait très longtemps que je n’ai pas mangé de tartare », dis-je à mes compagnons en reluquant le magnifique ameublement. Ça y est, je suis détendu et la fin de semaine commence, moment de bonheur.Ma soupe arrive,  voilà une bonne occasion de combattre ma misophobie. Son goût n’est pas trop prononcé et l’espèce de tofu à l’intérieur semble avoir épongé le goût des algues qu’on retrouve au fond et que je n’aime pas d’habitude. Je l’ai terminée, ce qui est un exploit dans mon cas, et sans sourciller, double exploit.

Une belle surprise

De joufflues crevettes tempuras dressées sur un lit de salade fraîche séduisent mes glandes salivaires. Sur le côté, pas très loin, des rondelles de lime et de citron dans un petit bol accompagnent un mélange de sauce hoïsin et de tartare. Le tout est décoré de petites fèves pour les yeux et servi dans une assiette postmoderne blanche.  Aspergez d’agrumes, mélangez les sauces avec votre première crevette, et vous la trouverez délicieuse et très croustillante. Une belle découverte, un premier plat à point qui met en appétit.

C’est nouveau pour toi ça?

J’ai compris qu’on mettait du cœur au dressage lorsque le tartare de saumon est arrivé.  J’aime photographier la bouffe et ce soir, j’ai du plaisir. Tartare en forme de soleil autour duquel on a collé des nachos. Tomates, agrumes et salade de carottes pour agrémenter le tout. Sur le dessus, antennes et œufs de poisson (nom de mon prochain band). J'aime. Mes comparses ne le trouve pas assez relevé par contre : « Tu as demandé moyen mais comme ça, il est plutôt léger."  Je m’y connais peu, mais je peux affirmer que la fraîcheur est au rendez-vous. Le saumon, morcelé délicatement, dégringole de ma langue à mon estomac, une sensation nouvelle pour moi. Et que dire du sushi pizza d’Émilie! « Je peux goûter? »  Surprenant, le mélange chaud et froid des fraises et du saumon. La prochaine fois, j’en mange plein, c’est sûr.

Le plat de résistance

Sur une jolie planche, cinq makis décorés avec soin, farcis de fruits de mer : saumon, thon, crevette, pétoncle. Accoudé à un morceau de tomate et concombre, un témaki  séjourne dans un mélange corsé de saumon, de thon, de légumes et un bâtonnet de tofu braisé. Le tout repose dans un riz tiède et encore humide. Suivent deux nigiris un peu plus loin à droite, un au saumon, l’autre à la crevette. Une porcelaine en forme de feuille, dans laquelle repose un quartier de citron, accueille la sauce soya  tout près d’un bouquet de gingembre et d’une rosette de wasabi. Fort impressionnant! Accompagné de ce vin alsacien, le repas est un régal. Je trouve par contre le riz un peu température pièce. Comme je suis habitué à manger des sushis pour emporter, j’ai dû m’habituer au riz froid et je trouve que ça fait ressortir la fraîcheur, comme dans le cas du concombre par exemple, que je ne sens pas exploser en bouche.Les sushis desserts sont excellents. Tellement, que j’ai oublié de les prendre en photo! J’ai adoré la petite pâte en guise de rouleau. Un repas très complet, dans un décor limoulois rénové à l’image de l’effervescence du quartier. Un service sans reproche, une soirée entre amis agréable et faste. Bienvenue Nicky!

Sushi Nicky311, chemin de la Canardière581 981-8484

Publicité