Le candidat Pierre Châteauvert veut mettre fin aux excès de vitesse sur Henri-Bourassa

Le candidat du Parti Québécois dans Jean-Lesage, Pierre Châteauvert, s’engage à obtenir une modification à l’entente entre le ministère des Transports du Québec et la ville de Québec afin de permettre l’installation d’un radar photo mobile, dédié de façon permanente au boulevard Henri-Bourassa, pour faire respecter la limite de vitesse de 50 km/h. Placé dans des structures fixes à l’intérieur de la zone entre la rue Antoine-Silvy et l’autoroute Dufferin-Montmorency, le radar photo pourrait également couvrir certaines rues avoisinantes.

L’objectif n’est pas d’empêcher les véhicules de circuler, mais bien de redonner un caractère paisible au secteur en amenant les conducteurs à respecter la limite de vitesse souvent dépassée sur ce boulevard, a affirmé M. Châteauvert. Ce sont les excès de vitesse qui sont source de bruit pour le voisinage et il faut y mettre fin. »

La sécurité est aussi une problématique importante sur Henri-Bourassa puisque les véhicules réguliers et lourds dépassent largement la limite permise. Pierre Châteauvert prend cet enjeu à coeur puisque, résidant du coin, il connaît bien les doléances des citoyens.

Je me suis présenté en politique pour aider mon monde en améliorant leur qualité de vie. Pour le voisinage, les excès de vitesse sont la source principale de bruit. Lorsque la vitesse fut réduite sur le boulevard, pour cause de travaux majeurs en 2009, les riverains ont passé un bel été sans que la circulation soit arrêtée. »

Le candidat du Parti québécois s’engage à travailler avec la Ville pour que cette intervention se fasse dans les plus brefs délais. [ À lire aussi : AIM Québec : des citoyens mécontents. ] [ Suivez notre dossier Élections 2012 tout au long de la campagne sur monlimoilou.com/elections. ]

Publicité