Le Colisée de Québec, la fierté de Supermétal

Source : Gilbert Leduc, Le Soleil, 2 février 2012.(…) En 1979, à la suite d’un appel d’offres public, Supermétal était choisi par les architectes Bégin et Rodrigue et la firme d’experts-conseils BPR pour fournir la charpente d’acier qui allait soutenir l’ajout de 5000 sièges dans l’amphithéâtre en béton armé construit en 1949 [photo ci-contre : cliquer pour agrandir].Ce projet de 19,8 millions$ visait à faire porter la capacité du Colisée à 15 000 sièges. Il s’agissait alors d’une condition à l’admission des Nordiques dans la Ligue nationale de hockey.«La structure de l’agrandissement consiste essentiellement en une nouvelle charpente d’acier, ceinturant le bâtiment existant, et destinée à loger les aires de circulation et de service», rapportait à l’époque une revue spécialisée française, Profil, qui s’intéressait au défi technique que représentait le projet. (…)Selon elle [Sylvie Boulanger, vice-présidente, Marketing technique de Supermétal], il en coûterait 60 millions$, aujourd’hui, pour effectuer les mêmes travaux qu’en 1980, dont 10 à 12 millions$ pour la charpente d’acier. (…)[ La suite. À lire aussi : Le Colisée de Québec, 1949 à aujourd’hui et Une histoire du Colisée de Québec (3) : L’inauguration du nouveau Colisée en 1949. ]

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.