Connaître l’illumination avant le miracle

Le 5 à 7 se voulait informel, mais tout le gratin de Limoilou était présent, vendredi soir dernier, au restaurant La Planque : le député libéral André Drolet, la députée péquiste Agnès Maltais, la présidente de l’arrondissement de la Cité-Limoilou Suzanne Verreault, et même le candidat péquiste aux dernières élections, Pierre Châteauvert. L’invitation avait été lancée par le directeur de la Société de développement commercial (SDC) de la 3e Avenue, Mathieu Montmartin, pour assister à l’Illumination de la 3e Avenue.Si la population avait également été conviée, c’est surtout devant un parterre garni de dignitaires et de commerçants du quartier que M. Montmartin a présenté ce premier projet de la SDC. Le conseil d’administration (CA) avait trois objectifs en tête : l’installation devait à la fois être esthétique, couvrir toute la 3e Avenue et créer un sentiment d’appartenance. Pour le directeur, c’est mission accomplie. Le président du CA et propriétaire du Bal du lézard, Alain Slythe, a confié quant à lui que ce projet d’illuminer la 3e Avenue était le signe d’une artère vivante, qui n’avait pas ou plus à rougir de la comparaison avec Saint-Roch ou Montcalm.

Un 6e miracle à Limoilou

Miracle sur la 3e AvenueD’ailleurs, la vitalité du quartier était partout visible lors de la 6e édition du Miracle de la 3e Avenue, qui se tenait le lendemain. Organisé par la SDC de la 3e Avenue, Limoilou en vrac et l’Itiniative 1, 2, 3 Go! Limoilou, l’événement annuel fut à l’image de Limoilou : dynamique, coloré et offrant une belle diversité. Le Père Noël, la fée des glaces, Capi des Capitales, les animaux de la ferme, les pompiers du Service de protection contre les incendies, les animateurs de l’Autoc’art des arts visuels, les amuseurs publics de l’École de cirque de Québec… : tous se disputaient la faveur des centaines d’enfants présents.Les plus actifs auront eu l’occasion de dépenser leur énergie du côté du hockey-bottines ou de la séance d’aérobie. Les autres auront tendu l’oreille au conte ou auront pris place dans le tramway tiré par des chevaux. D’autres encore, plus jeunes, seront plutôt restés emmitouflés dans ces nombreuses poussettes qui font le charme des événements familiaux à Limoilou.Depuis six ans, Miracle sur la 3e Avenue constitue un chaleureux prélude à Noël, d’autant plus féérique lorsqu’une petite neige tombe sur la tête des enfants émerveillés…