Fermeture hâtive du parc Cartier-Brébeuf !

Vue en direction SE. Jean Cazes, 16 octobre 2009.
L’automne au parc Cartier-Brébeuf. Photo : Jean Cazes, 16 octobre 2009.
Le lieu historique fermera en effet ses portes dimanche le 2 septembre, soit plusieurs semaines plus tôt qu’à l’habitude. Cette fermeture a été rendue nécessaire à la suite de compressions budgétaires imposées par le gouvernement conservateur à Parcs Canada qui gère le site. «Je ne comprends pas la logique des conservateurs: pourquoi sabrer les budgets et diminuer l’offre touristique alors qu’on se remet à peine de la crise économique?» se demande le député néo-démocrate Raymond Côté (Beauport‒Limoilou). «C’est tout à fait insensé.»Pour le porte-parole de l’opposition officielle en matière de tourisme, François Lapointe (Montmagny‒L’Islet‒Kamouraska‒Rivière-du-Loup), cette décision fera mal à la région. «Au Québec, tous les acteurs du milieu touristique investissent depuis des années pour prolonger la saison touristique. Ce que fait le gouvernement conservateur vient saboter tout ce beau travail», déplore-t-il.«Il reste encore de belles semaines à la saison touristique au Québec», affirme la porte-parole adjointe du NPD en matière d’environnement, Anne Minh Thu Quach (Beauharnois-Salaberry).

L’automne avec ses couleurs est une occasion privilégiée pour visiter notre coin de pays. La fermeture prématurée des lieux historiques nationaux, des hauts lieux de notre offre touristique, envoie un bien mauvais message.»

[ À lire aussi : Coupures des conservateurs : impacts à Cartier-Brébeuf? ]