Crise du logement : audiences publiques le 5 novembre à l’ÉNAP

Vue en direction NO. Photo : Jean Cazes, 1er juin 2012.
Une crise du logement persiste un peu partout au Québec. Celle-ci prend diverses formes : pénurie extrême, cherté des logements, insalubrité, itinérance, etc. La réponse politique à ces problèmes est insuffisante. Le FRAPRU, un regroupement national pour le droit au logement qui compte actuellement plus de 150 groupes membres à l’échelle provinciale, poursuit les mobilisations et les représentations afin de faire connaître la réalité des personnes mal-logées à travers le Québec, de réclamer des investissements adéquats dans le développement du logement social et le maintien des subventions fédérales dans les logements sociaux existants.Afin de mettre en lumière les différentes facettes des problèmes de logement vécus par des locataires de tous horizons, le FRAPRU organise jusqu’au 23 novembre 2012 une Commission populaire itinérante sur le droit au logement, un ambitieux projet de consultation et de mobilisation. L’objectif de cette commission est de brosser un portrait des problèmes de logement vécus partout au Québec. Au terme de l’exercice, un rapport final destiné aux gouvernements fédéral et provincial sera produit. Un documentaire traitant de la crise du logement au Québec présentant des témoignages sera également réalisé.Pour Québec, la Commission populaire se tiendra le lundi 5 novembre à l’ÉNAP (555, boulevard Charest Est) de 15h00 à 17h00 et de 18h30 à 21h30. Les audiences sont ouvertes à toutes et à tous. Nous encourageons les personnes à s’inscrire à l’avance mais un espace sera réservé pour ceux qui voudraient se présenter spontanément. Cependant, les groupes qui présenteront des témoignages doivent obligatoirement être inscrits à ce courriel : commissionpopulaire@frapru.qc.caVotre collaboration est essentielle![ À consulter, la lettre d’invitation. Informations aussi disponibles sur le site www.commissionpopulairefrapru.org. À lire aussi : Des locataires durement touchés. ]