Programme d'immersion française en milieu de travail : invitation aux employeurs de Limoilou

Les acteurs du milieu regroupés au sein de l’Approche Territoriale Intégrée (ATI) de Limoilou ont annoncé le déploiement du Programme d’immersion française en milieu de travail en présence notamment de la ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre du Travail et ministre responsable de la Condition féminine, Agnès Maltais.Ce programme est issu des travaux du Chantier immigration de l’ATI Limoilou dont les membres ont à coeur l’intégration des personnes immigrantes au marché du travail dans Limoilou. Il vise à jumeler des employeurs et des personnes immigrantes non francophones lors de stages rémunérés en milieu de travail pour leur permettre d’améliorer leur maîtrise du français.Un accompagnement est offert aux stagiaires et aux employeurs afin de favoriser une meilleure intégration des personnes immigrantes. Il fait appel à des intervenants de trois sphères complémentaires de l’intégration de personnes immigrantes, soit : l’apprentissage du français, l’employabilité et l’intégration socioprofessionnelle.Je tiens à saluer le travail de tous les acteurs qui ont rendu ce projet possible, a mentionné Agnès Maltais. Je suis convaincue que c’est en favorisant l’apprentissage de la langue de communication de 94,60 % des citoyens de Québec que nous aiderons les immigrants et les immigrantes à s’intégrer dans un milieu professionnel et dans notre société. Notre gouvernement conserve une oreille attentive pour tout projet de ce genre qui permet aux personnes de contribuer à l’essor de la Capitale-Nationale et à l’avenir du Québec ».Le Programme d’immersion française en milieu de travail est rendu possible grâce à l’appui financier d’Emploi-Québec par le biais d’Adéquation formation-emploi et de la mesure de subventions salariales, et de la Caisse Desjardins de Limoilou, par le biais de son Fonds d’aide au développement du milieu.Les organismes opérationnels du Programme d’immersion française en milieu de travail sont : Le Centre R.I.R.E. 2000, mandataire du projet et responsable de l’intégration socioprofessionnelle; le Centre Louis-Jolliet, responsable du perfectionnement du français; Libre Emploi, responsable de l’employabilité; Comergence, responsable de l’évaluation du programme.