La Merveille du Vietnam

Restaurant Merveille du vietnam LimoilouMon ventre gargouille et je me digère de l’intérieur. J’ai une faim de loup et une bonne bouteille de vin blanc dans mon sac. Ça fait longtemps que je veux t’essayer. La Merveille du Vietnam, je vais m’engouffrer chaque centimètre carré de vermicelle de riz qu’il te reste!Restaurant Merveille du Vietnam à LimoilouD’une intersection très achalandée, je plonge dans l’ambiance tamisée et la musique asiatique d’un restaurant qui calme les nerfs mais pas l’estomac. « Une table, rapidement s’il vous plaît ». Nous longeons un corridor de magnifiques lanternes chinoises, plusieurs clients sont déjà à table. On m’installe au fond, près d’une plantation de bambous. Je prends le menu et sans trop regarder : « Ce sera le menu pour deux ». « Il y a quatre menus pour deux Monsieur. » Zut! « Je prends le quatrième ». « Il y a trois choix de plats dans le quatrième menu monsieur ». « Choisissez! ».Restaurant Merveille du Vietnam à LimoilouAprès tout, ou bien on essaie un resto ou bien on n’essaie pas. Deux soupes arrivent sur ma table. Celle au crabe et asperges est surprenante. Malgré la texture douteuse, un très bon mélange. J’engouffre l’autre soupe au poulet d’un trait, je suis soulagé. Mes sens reprennent le dessus à temps pour remarquer une demande de fiançailles. L’homme a une coupe « Vanier », il indique à la propriétaire d’interrompre la musique asiatique pour la remplacer un instant par « Here I am », de Scorpions. La demande est un succès, l’homme et la femme s’embrassent fermement dans la Merveille, ne manque que la boule disco.Restaurant Merveille du VietnamMes yeux « délouchent », mes deux entrées arrivent! Les quatre rouleaux impériaux se classent facilement dans mon « top 3 ». Croustillants et bien feuilletés, accompagnés d’une sauce hoisin et d’une autre au poisson, quel délice! Les deux rouleaux de printemps son moelleux, tendres et surtout bien frais. Ils s’étirent lorsque nos dents déchirent délicatement la pâte, puis la fraîcheur prend toute la place. « Madame, qu’est-ce que c’est? », « Du bœuf monsieur ». Du bœuf dans un rouleau de printemps? Bonne idée.Merveille du Vietnam LimoilouC’est fort joli et apaisant cet endroit. Burrp, pardon. Les lanternes rouges habillent la merveille d’une douce lueur poétique. La musique vietnamienne s’occupe du reste. J’ai encore de la place, je n’ai pas fini avec toi. Justement, trois assiettes arrivent. Alors, qu’avons-nous? Un bœuf à l’orange assez épicé, du poulet au gingembre bien relevé et un sauté de crevettes. Ce qui impressionne le plus, c’est le poulet; les saveurs se marient particulièrement bien. Si seulement j’avais la recette… Les crevettes, d’une grosseur moyenne, sont savoureuses et bien épicées. Le bœuf est piquant, tendre et juteux. C’est bon de manger épicé, surtout quand c’est bien dosé. Ici, ce n’est pas trop fort, juste correct. Le mieux, c’est encore de mélanger tout ça. Rien de meilleur qu’une bonne bouffe vietnamienne ornée de légumes et arrosée d’un bon vin. Les mets sont chauds, servis avec un riz bien collant qui agglutine les différents délices de nos baguettes jusqu’en bouche. Enfin, des baguettes en plastique!Vous pouvez y commander de la soupe tonkinoise avant midi pour seulement 6.95$. Voilà un restaurant délicieux, sans prétention, où vous pourrez vous régaler pour pas cher. Le service est impeccable et le climat chaleureux. Un repas pour deux m’a coûté 44 piastres. Du plaisir dans la bouche, du plaisir…Veuillez agréer mes rapports constants,

La Merveille du Vietnam1800 1re Avenue, Québec418 522-1334

[ À lire aussi : L’intuition gourmande de Limoilou et Le Pierrot, institution citadine ]