Logements sociaux : le FRAPRU réclame plus d'effort de la Ville

Source : Radio-Canada, 27 avril 2012.Le Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) recommande à la Ville de Québec d'obliger les promoteurs de grands projets immobiliers à inclure 30 % de logements sociaux à leurs immeubles.Cette recommandation vise particulièrement deux secteurs de développement, soit ceux de la Pointe-D'Estimauville et de la Pointe-aux-Lièvres. Des projets importants vont se réaliser dans ces deux secteurs à court et moyen terme.Le FRAPRU recommande également un moratoire sur la transformation de logements en condos. (...)[ La suite. À lire notamment : La mort lente de l’appartement à louer. ]