Poussière sur Limoilou : la Santé publique s'en mêle

Source : Le Soleil, Isabelle Mathieu, 22 novembre 2012. (...) «On va se mettre au travail», assure Isabelle Goupil-Sormany, médecin-conseil à la Direction de santé publique. «Les gens méritent une information juste.»En plus de celle de Véronique Lalande, d'autres analyses seront réalisées pour savoir si cette poussière faite de métaux lourds est un phénomène passager ou non, explique la médecin-conseil. (...)Des capteurs de poussière, qui permettront de mesurer les quantités, devraient être installés bientôt.La poussière visible, comme celle qui a frappé Limoilou, même si elle est spectaculaire, inquiète moins les spécialistes de santé publique que la fine pollution jaunâtre, typique des épisodes de smog. «Elle va jusqu'au bout des bronches et fait beaucoup plus de réactions inflammatoires», explique la Dre Goupil-Sormany. (...)[ Lire la suite ]