Réélection d’André Drolet dans Jean-Lesage : chaude lutte et profonde division du vote

Ce fut une soirée électorale excitante à souhait et, à l’image de plusieurs circonscriptions électorales au Québec, la course dans Jean-Lesage nous aura tenu en haleine une bonne partie de la soirée. goed samsung hoesje L’avance du député sortant André Drolet n’aura pratiquement pas faibli au fil de la soirée, si bien que c’est par 650 voix de majorité qu’il voit reconduit son mandat à l’Assemblée nationale où il ira rejoindre une forte députation libérale dans l’opposition officielle. custodia cover La capitale nationale passe clairement dans les rangs de l’opposition avec un seul député péquiste élu, Agnès Maltais dans Taschereau, qui représentait aussi une partie de Limoilou avant le redécoupage de la carte électorale. custodia samsung cover Il faut dire qu’André Drolet, qui représentait aussi une partie du comté avant dissolution de la chambre, est un député très présent dans la circonscription, même s'il n’a pas occupé un poste ministériel.Toujours à l’image des nombreuses luttes et des résultats globaux pour le Québec, les électeurs de Jean-Lesage ont été nettement divisés dans l’exercice de leur droit de vote. iphone 6 6s hoesje En effet, André Drolet recueille 30,6% des suffrages devant le candidat du Parti québécois qui recueille 28,6% des votes, suivi de la candidate de la Coalition avenir Québec qui recueille 27,31% des votes, ces résultats confirmant les sondages internes du Parti québécois dont nous vous faisions mention il y a quelques jours.Comme partout dans la province où les luttes entre le PQ et le PLQ ont été chaudement disputées, la division du vote progressiste souverainiste aura ainsi pesé lourd dans la balance. cover iphone 7 plus En effet, avec respectivement 2 597 voix (8%) et 1 289 voix (4%), Québec solidaire et Option nationale réalisent de très bons résultats, au-dessus de la moyenne nationale de leur parti, et nuisent au Parti québécois qui comptait traditionnellement sur ces clientèles, relançant de plus belle les interrogations sur notre mode de scrutin et le vote stratégique.Rencontré aux abords de son local électoral vers 23 h mercredi soir, le candidat péquiste arrivé second, Pierre Châteauvert, affirmait déjà vouloir se mettre au travail afin d’organiser des séances citoyennes dans les quartiers du comté afin de mieux se faire connaître et de consolider ses appuis en vue d’un prochain scrutin qui pourrait venir beaucoup plus vite que l’on croit, minorité oblige![ À lire aussi : Élections provinciales 2012 : André Drolet réélu.