Sans voiture avec des tout-petits : pour l'écologie et l'économie

Source : Laurie Richard, Le Soleil, 17 septembre 2012.(...) Plusieurs citadins vivent sans voiture. Avec le transport en commun et les commerces de proximité, il est facile de vaquer à ses occupations quotidiennes. Mais quand des enfants s'ajoutent à l'équation, tout se complique. Ce qui n'empêche pas certains parents de s'accrocher. La clé est dans un cocktail transport savamment dosé.Élise Demers et Nicolas Fontaine ont fait le pari de vivre sans voiture en 2008, avant l'arrivée de leurs deux filles de trois ans et sept mois, Charlotte et Malorie. Leur véhicule prenant de l'âge, ils ont décidé de s'en débarrasser, tout simplement. Leurs lieux de travail, en ville, étaient accessibles par d'autres moyens de transport.Le couple a quitté depuis peu le quartier Saint-Jean-Baptiste pour s'installer dans Limoilou, près d'un trajet de Métrobus. (...) [ La suite. À lire notamment : Semaine des transports collectifs et actifs - 18 au 22 septembre 2011 et Habiter les quartiers centraux, ou vivre à quelques pas des commodités du quotidien.]

Publicité