La 3e Avenue devient complètement givrée pour le Carnaval !

La Société de développement commercial (SDC) 3e Avenue, Limoilou est fière de s’inscrire à la programmation du Carnaval de Québec dans le volet « rue carnavalesque ». Avec la collaboration de ses membres commerçants, l’organisation présente l’événement original La 3e… complètement givrée ! les samedi et dimanche 1er et 2 février prochains sur la 3e Avenue, entre le chemin de la Canardière et la 12e Rue. À l’image de l’artère et du quartier en pleine effervescence, l’événement se veut un pont entre les traditions du Carnaval, qui ont fait entre autres la légende de la rue Sainte-Thérèse.L’univers déjanté de la 3eTransformée en un monde loufoque digne d’un imaginaire débridé situé entre Jules Verne et Georges Méliès, la 3e Avenue sera méconnaissable le temps d’une fin de semaine. En plus de mettre en vedette des figures bien connues du Carnaval, la rue sera animée par des personnages complètement fous.Bûcherons, inventeurs excentriques, machines à voler...Des inventeurs excentriques apparaissent mystérieusement sur la 3e Avenue en menant des recherches sur d’étranges apparitions de blocs de neige et de glace. Ces savants ont découvert que la 3e est la source de phénomènes paranormaux et que cette rue bouillonne d’une énergie complètement givrée.Des traditions complètement revisitéesLes carnavaleux pourront découvrir quelques-unes des activités traditionnelles qui ont jadis fait la gloire de la rue Sainte-Thérèse, mais dans une version complètement givrée. Tout le monde sera appelé à participer à ce rendez-vous hivernal, dont le menu comprendra notamment un défilé d’ouverture. Le samedi soir, cette féérie disjonctée se transformera même en bal d’hiver où la musique des DJ enflammera la rue.Célébrer la 3e AvenueCette mise en scène carnavalesque sera également l’occasion de célébrer le savoir-faire des artisans et des commerçants de la 3e Avenue. Ainsi, le Coin des papilles mettra en vedette les produits à déguster de la 3e et la section Lèche-vitrine permettra aux festivaliers d’admirer le travail des artisans de Limoilou.[ En complément : Québec prend des airs carnavalesques ]