Amphithéâtre : Le vrai prix du retard

Source : Le Soleil, François Bourque, 19 juin 2013 Le conflit dans la construction cause des retards sur le chantier de l'amphithéâtre, comme sur les autres chantiers de la ville.Il est cependant inexact de dire que ce conflit «nous coûte 200 000 $» par jour, comme l'a soutenu cette semaine le maire de Québec.L'image suggère que le compteur continue de tourner pendant le conflit et entraîne chaque jour des déboursés supplémentaires de 200 000 $.Le chiffre de 200 000 $ par jour correspond au coût moyen des travaux en cours.Pour y arriver, la Ville a pris la valeur de chaque contrat et l'a divisée par le nombre de jours prévus pour les travaux. La somme donne 200 000 $ par jour.Le chiffre est donc valable. À condition de ne pas lui faire dire ce qu'il ne dit pas. (...)[ Lire la suite ]