Arrimage Québec envoie une mise en demeure au ministère de l’Environnement

Source : Le Soleil, Annie Morin, 25 juillet 2013 Arrimage Québec hausse le ton dans ses échanges avec l’Environnement. Une mise en demeure a été envoyée au ministère provincial, accusé «d’exercer une pression indue» sur l’entreprise et de divulguer de l’information aux médias et aux opposants. En parallèle débutent les tests sur les nouveaux canons à eau qui doivent rabattre les poussières au sol lors des opérations de transbordement.Le FM93 a dévoilé le contenu de la mise en demeure, datée du 10 juillet. À la lecture, on comprend que l’épisode de poussière du 25 juin – qui s’est avéré une tempête de sable à la Baie de Beauport – est la goutte qui a fait déborder la vase. (…)La mise en demeure énumère également une série d’occasions où des informations importantes auraient été transmises aux médias ou même à Vigilance Port de Québec, le regroupement citoyen qui dénonce la pollution dans Limoilou, avant ou à l’insu d’Arrimage. (…)[ Lire la suite ]