Toi, le cycliste fou

Chemin de la Canardière. Photo : Jean Cazes, 11 août 2011.
 Source : Chroniques d'un papa imparfait (blogue), 11 octobre 2012 Non, pas toi, ni toi, ni toi. Toi non plus. Je ne m’adresse pas à la majorité des cyclistes, juste aux zélés sur deux roues, ceux qui nous font penser, lorsqu’on les croise, maudit fou !Je vis en ville, je suis un piéton souvent accompagné d’enfants. Et j’ai deux mots à te dire, toi, le danger public. Toi qui ne respecte pas les règles de sécurité routière et qui représente un danger pour les autres comme pour toi-même.J'essaie d'apprendre les règles de sécurité à mes enfants et tu ne me facilites pas la vie en les baffouant allègrement.Quand tu roules sur le trottoir et que tu me rencontres, face à face, t’attends-tu à ce que je marche dans la rue pour te laisser passer? Ton vélo est un véhicule routier, sa place est sur la chaussée! Et toi en cuissards, qui te pense tellement hot sur ta bécane à 2000 $, tu n’es pas au-dessus des règles. La rue n’est pas une piste de course ! (...)Tel que signalé dans Québec Urbain.[ Lire la suite (rappel du Code de la sécurité routière ) ]