Sept idées pour Limoilou (1) – L’esplanade Canardière

Plan de l’Esplanade Canardière (courtoisie Philippe Bourque).
En route vers les élections municipales, en novembre 2013, l’équipe de Monlimoilou.com fait le plein d’idées pour le quartier. Organismes, commerçants, associations et citoyens engagés dans leur communauté ont été sollicités pour cette séance d’idéation collective. Surveillez le blogue au fil des prochaines semaines pour profiter de cette ébullition!Pour le premier projet mis de l’avant dans cette série, Monlimoilou.com profite de l’imagination de l’un de ses blogueurs, Philippe Bourque. Son concept? L’esplanade Canardière. Question, selon lui, de renouveler un brin le sujet de la création d’un espace et d’un marché public dans le Vieux-Limoilou.

Une esplanade, c’est un peu comme une promenade ou une terrasse urbaine, linéaire, qui parcoure une route, en ville. Pour faire simple, ça implique principalement de rétrécir une rue et de remplacer l’asphalte par des trottoirs plus larges », explique-t-il. Lieu de déambulation donc. Lieu de vente pour les commerçants également, doublé d’un marché public saisonnier.

Selon Philippe Bourque, le boulevard de la Canardière, entre la 3e Avenue et le boulevard des Capucins, constitue l’endroit idéal pour un projet de ce genre : « Cette portion du chemin est très centrale pour le quartier. C’est un lien mécanique fort entre l’axe commercial de la 3e Avenue et le Cégep Limoilou ». Par ailleurs, il serait aisé de réduire la largeur de cette portion sans grand impact pour la circulation, puisque, selon lui, la voie publique est tout simplement trop large pour une seule voie entre la 3e et la 4e Avenue.Qui plus est, comme la réfection de la chaussée n’est pas encore réalisée sur cette portion, il serait possible de créer cet aménagement à moindre coût, estime M. Bourque.« On pourrait aussi se servir du stationnement du Cégep, qui n’est pas très utilisé en soirée, comme stationnement incitatif pour faire venir vers l’esplanade les non-résidents du secteur », ajoute-t-il, soulignant également que le projet s’intégrerait également de belle façon lors des événements et festivités déjà tenus sur ces artères, muté pour l’occasion en rues piétonnes : Limoilou en musique, Parade des jouets…

 Et, en complément, le futur espace public prévu à l’intersection des Capucins et de la Canardière pourrait représenter un bon point de départ pour l’esplanade et proposer différents parcours de marche dans Limoilou. J’imagine déjà la possibilité de faire le parcours À l’ombre des ruelles, le Pique-assiette ou encore L’Architecturale… »

Brocante (Vallée de la Loire, France)
Avec ses 600 mètres, pour le blogueur, également musicien, l’esplanade Canardière s’intégrerait aisément dans l’esprit du développement déjà prévu pour le Vieux-Limoilou autant que pour la ville, tels les écoquartiers ou le tramway. « Finalement, le réaménagement permettrait d’enlever l’éclairage d’autoroute qu’on y trouve et de les remplacer par un éclairage plus urbain, agrémenté d’arbres qui, eux, pourraient réduire la pollution atmosphérique ou encore le nombre de décibels provoqués par la réverbération des immeubles symétriques en brique. »Vous voulez participer à cette séance de brassage d’idées collectives? Vous représentez un organisme, vous êtes un commerçant ou un citoyen engagé dans la vie de votre quartier? Faites-nous parvenir vos idées à info@monlimoilou.com, commentez nos billets ou surveillez le blogue pour d’autres idées!