Sept idées pour Limoilou (2) – La Caserne des tout-petits

En route vers les élections municipales, en novembre 2013, l’équipe de Monlimoilou.com fait le plein d’idées pour le quartier. Organismes, commerçants, associations et citoyens engagés dans leur communauté ont été sollicités pour cette séance d’idéation collective. Surveillez le blogue au fil des prochaines semaines pour profiter de cette ébullition!Vous avez peut-être déjà entendu parler de ce projet : la Caserne des tout-petits. Un projet, piloté par l’Initiative 1-2-3 Go! Limoilou, qui propose de transformer l’Autre caserne, inutilisée depuis nombre d’années, en un lieu consacré aux 0-5 ans. Au fil de son développement, le projet a obtenu l’aval de nombreux acteurs du milieu. Mais, malheureusement, n’a pas encore pu obtenir les garanties et le financement nécessaire à sa réalisation.

La Caserne des tout-petits, c’est cette année ou jamais qu’on la fait à cet endroit-là », lance Marc Bergeron, coordonnateur de l’Initiative.

La Caserne des tout-petits, tel que présenté par 1-2-3 Go! Limoilou en 2012.
Le projet? Transformer l’Autre caserne. Littéralement. Installer à l’intérieur plusieurs plateaux d’éveil, déployés sur trois étages avec, pour chacun, une vocation spécifique, dans le cadre d’un lieu qui serait entièrement pensé et destiné à l’intention des tout-petits et de leur famille. Le tout réalisé en collaboration avec différents partenaires (CPE, CLSC, École de cirque…), question d’éviter tout dédoublement avec des installations déjà existantesOn parle notamment d’y installer 34 places en CPE, au dernier étage de l’édifice. Une terrasse végétalisée offrirait une aire de jeu extérieure. La demande a été faite, reste à attendre la réponse du ministère de la Famille.

On laisse la porte ouverte à une garde atypique. Il y aura un nombre de places qui ne seront pas comblées tout de suite, pour garder la porte ouverte à des besoins ponctuels – deux jours, une demi-journée, etc. On veut faire en sorte qu’il y ait, dans ce CPE, une plus grande mobilité pour les enfants », poursuit M. Bergeron.

Le rez de chaussée, lui, serait ouvert à tous et cela, en tout temps, ou presque. Les familles du quartier pourraient s’y rencontrer, s’y côtoyer. Plateaux d’éveil et de jeu, ateliers d’éveil aux arts du cirque animés par l’École de cirque de Québec, salle de spectacles pour les poupons. Au premier étage,des salles polyvalentes et des bureaux, permettant à différents acteurs de la communauté d’offrir différents services et activités : cuisines collectives, ateliers parents-enfants, groupes de discussion, consultations… Avec un espace développé en collaboration avec le CLSC Limoilou, où les citoyens du quartier pourraient rencontrer, certains jours de la semaine, du personnel infirmier.

Quand on parle de plateaux d’éveil, on parle d’un lieu construit et pensé pour favoriser l’exploration des surfaces, des textures », note le coordonateur de l’Initiative. Il s’agirait ici d’un espace où le poupon pourra, sans dangers, être déposé et explorer, sous les yeux de ses parents ou d’intervenants.

La Ville a d’ores et déjà manifesté son intérêt et s’est engagée récemment, par une lettre du cabinet du maire de Québec, Régis Labeaume, à procéder par bail emphytéotique pour louer l’espace de la caserne à 1-2-3 Go! Limoilou. Reste maintenant, pour l’organisme, à poursuivre les démarches afin de montrer la viabilité du projet et son importance quant à la réponse aux besoins du milieu. Et à obtenir de nouveaux appuis politiques et financiers. D’ici l’an prochain. « On est plus proche que jamais de le réaliser! », conclut Marc Bergeron.Vous voulez participer à cette séance de brassage d’idées collectives? Vous représentez un organisme, vous êtes un commerçant ou un citoyen engagé dans la vie de votre quartier? Faites-nous parvenir vos idées à info@monlimoilou.com, commentez nos billets ou surveillez le blogue pour d’autres idées!