Sept idées pour Limoilou (6) - Verdissement de la 8e Rue

En route vers les élections municipales, en novembre 2013, l’équipe de Monlimoilou.com fait le plein d’idées pour le quartier. Organismes, commerçants, associations et citoyens engagés dans leur communauté ont été sollicités pour cette séance d’idéation collective. Surveillez le blogue au fil des prochaines semaines pour profiter de cette ébullition!Nouvelle idée dans cette série : projet de verdissement d’une rue. Ou plutôt, d’un bout de rue, sur la 8e, dans le Vieux-Limoilou, entre le boulevard Des Capucins et la 6e Avenue. Une initiative portée par quelques résidents du secteur représentés par Mireille Bonin, qui se propose « d’amener la nature sur la 8e Rue, par des arbustes et des plantations, peut-être même par des murs et des toits verts ».L’idée du projet démarre avec une disparition : celle d’un arbre mature. Une décision difficile, prise par les propriétaires du triplex adjacent. L’arbre était malade, le tiers de son tronc était déjà ravagé par des insectes, ses racines avaient endommagé le solage, l’eau infiltrait le sous-sol. « Il fallait le faire », indique Mme Bonin. Perte d’un arbre, donc. Et de ses effets positifs.

L’idée du verdissement vient de la volonté de compenser le service que cet arbre rendait à la rue et à tous ses résidents en captant le CO2, en amenant de l’ombre et de la beauté sur l’artère. »

Le groupe représenté par Mme Bonin cherche à en faire un projet de quartier : l’initiative a déjà obtenu l’appui du Conseil de quartier Vieux-Limoilou et cherche maintenant à prendre le pouls de la population, en vue de la création prochaine d’un comité citoyen, qui oeuvrerait sur le projet en collaboration avec des experts de l’Université Laval, via sa Faculté d’aménagement, d’architecture, d’art et de design.Le projet représente un défi important : pas de place pour planter des arbres dans la section visée de l’artère. « Pourrait-on y planter en hauteur, ou sur les murs? Que faire pour donner de l’ombre et de l’intimité à cette zone? »

Amener la nature sur la 8e Rue, c’est mettre à niveau cette artère face aux autres rues boisées du quartier. C’est continuer le travail de foresterie urbaine qu’on peut voir dans le Vieux-Limoilou, c’est aussi explorer des manières novatrices de verdir une rue qui semble totalement imperméable, à première vue, à ce genre d’initiative. En fait, innover au niveau du verdissement deviendrait une fierté, non seulement pour ceux qui auront participé au projet, mais aussi pour ceux qui y passent », explique Mireille Bonin.

Vous voulez participer à cette séance de brassage d’idées collectives? Vous représentez un organisme, vous êtes un commerçant ou un citoyen engagé dans la vie de votre quartier? Faites-nous parvenir vos idées à info@monlimoilou.com, commentez nos billets ou surveillez le blogue pour d’autres idées!Crédit photo : Mireille Bonin

Publicité