Épopée au Pizzédélic Limoilou

À Limoilou depuis 15 ans, le Pizzédélic est un des pionniers de la longue revitalisation du quartier. Sa popularité ne se dément pas l’été. La terrasse est souvent pleine. Un mercredi soir de novembre, par contre, c’est une autre histoire. J’y ai tout de même rencontré une connaissance à une table.Il faut se laisser désirer. Elle m’attendait… Un petit ventilateur blanc sur la table d’à côté soufflait sa crinière dorée. Attablée, un verre de vin à la main, elle y était depuis près d’une demi-heure et n’avait pas ménagé sur le rouge à lèvres.  Je ne parle pas de ma pizza mais bien d’une jolie demoiselle!Sans blague, la porte de garage laissait passer un léger courant d’air. Nous nous laissâmes donc réinstaller, plus près de la cuisine, dans une salle à manger des plus artistiques. Ces tableaux allaient peut-être l’inspirer? Ce qui est spécial avec les banquettes là-bas, c’est qu’elles sont beaucoup plus basses que les chaises. J’étais donc positionné sur les hauteurs.  Déstabilisé par ma présence et cafouillant sur ses origines Manouche, elle accroche maladroitement son apéro qui coule doucement sur sa banquette.Je me lance : «Vous savez mon p’tit, avant de rafler autant de « J’aime » sur mon récent article,  je n’étais personne. Mais ne vous en faites pas mon p’tit! Retrouvez vos esprits voyons! ».Je commande une entrée de calmars. Des calmars tendres sans trop de panure, Bravo!  Ils sont frais, bien chauds, servis avec une salade inspirante et un quartier de citron que l’on veut presser ardemment. La mayonnaise est meilleure que cette sauce aux tomates qu’on apprivoise tout de même suite à une deuxième trempette.Le menu est vaste, panoplie de choix et surtout de pizzas. « Future ex » choisit la pizza Crevettes California et moi la pizza Poulet et Chèvre Chaud format mega. Elle me fait remarquer que le menu déjeuner est étoffé. Ils sont populaires les déjeuners ici. Ils offrent même des déjeuners-spectacles parfois. Nous terminons tranquillement notre vin italien maison et puisqu’il n’est pas méchant, j’en commande un demi-litre pour le repas. Et deux shooters de téquilas et deux whiskys doubles sans glace! Elle ne se sera pas déplacée pour rien.La pizza méga atterrit dans une soucoupe un peu trop petite pour elle. C’est une bonne idée de mettre des morceaux de mandarine. Elle goûte en majorité la mozzarella et je me demande où se trouve le chèvre chaud, je n’ai pas vraiment l’impression d’y goûter? Retour à ce petit vin italien. Je me sens très bien.La Californienne, pas la fille, pour y avoir pris deux bouchées, est très appétissante avec ses tomates séchées et ses crevettes. Les crevettes marinées ont un goût d’agrumes salés. Ce mélange sucré-salé s’adapte à la mozzarella et à l’amertume des tomates séchées. Il faut y aller avec modération avec les huiles, sinon on peut noyer la pizza.Nous avons si bien mangé, j’ai dû la transporter sur mes épaules en sortant. Pas la pizza! C’est la raison pour laquelle la photo de façade est un peu floue. Je ne me rappelle pas trop du reste. Elle m’a dit qu’elle s’est réveillée sur le capot d’une voiture dans une ruelle, entourée de chats. Pour ma part, je me suis réveillé figé dans une haie de cèdre dans le quartier Lairet. J’ai dû me perdre…Sans blague. Le psychédélique est dans la pizza! Plusieurs savoureuses pizzas à découvrir dans un décor tout à fait charmant directement sur la 3e Avenue. Mais il n’y a pas que de la pizza.

Pizzédélic Limoilou1166, 3e Avenue418 522-9988