Des hausses de taxes qui font réagir...

2e Avenue, quartier Limoilou
2e Avenue. 7 février 2013
 Toujours l'attaque préventive (Source : Le Soleil - Opinion, Alain-Martin Richard, 7 février 2013) Comment ne pas réagir à cette nouvelle sortie de notre maire qui vilipende avec condescendance et dérision les citoyens qui se plaignent d'une augmentation éhontée de leurs taxes municipales. Nous possédons un immeuble dans Limoilou et notre compte de taxes est passé de 8 760 $ à 10 406 $, une augjmentation de 1646 $, soit tout près de 19 %. Ce qui, on en conviendra, est très au delà du taux d'inflation moyen. Comment puis-je décemment refiler cette facture à mes locataires? Notre grotesque maire s'en prend aux gens d'affaires qui se plaignent! Incapable de justifier une telle hausse, il utilise encore la stratégie de l'attaque préventive, en balayant d'un revers de la main les cris d'injustices. Mais ce sont des cris d'étranglement que l'on pousse lorsque les hausses sont aussi fulgurantes. On dirait une invitation à quitter la vile. Étrange....[ En complément : Hausse des taxes: les gens d'affaires de Québec en furie (Le Soleil) ]