Le centre communautaire Jean-Guy Drolet sera rénové

Centre communautaire Jean-Guy DroletLes utilisateurs du Centre communautaire Jean-Guy Drolet (CCJGD) pourront bientôt bénéficier de cinq nouvelles salles et d’une meilleure accessibilité grâce à l’installation d’un ascenseur. L’annonce de ces travaux d’amélioration a eu lieu, le 6 mai dernier, en présence du ministre du Patrimoine canadien, M. James Moore, venu confirmer une aide financière de 463 537 $ provenant du Fonds d’amélioration de l’infrastructure communautaire.

Publicité

ministre James MooreLes installations comme celles du centre communautaire Jean-Guy Drolet sont la base de nos communautés, elle haussent la qualité de vie en permettant aux familles et aux résidents de s’y réunir et de s’y divertir», a souligné M. Moore devant une soixantaine de personnes réunies dans l’édifice de la rue Royal-Roussillon.

Ce montant octroyé par le Gouvernement fédéral représente près de la moitié du million de dollars nécessaire à la rénovation du centre communautaire. Les autres partenaires du projet seraient la Ville de Québec, le Gouvernement québécois et la Caisse populaire Desjardins de Limoilou. Les détails sur leurs contributions devraient être dévoilés dans le cadre d’une autre conférence de presse.

Concrètement, les travaux qui seront réalisés nous permettront de doubler la superficie en agrandissant par l’intérieur», a expliqué le directeur général, Jean Drolet, pour qui l’annonce marquait l’aboutissement d’une démarche entreprise il y a un an.

L’ajout des cinq salles polyvalentes sera rendu possible par la construction d’un plancher, créant un étage supplémentaire dans le gymnase actuel. L’installation de l’ascenseur, qui rejoindra tous les niveaux, cause toutefois plus de difficultés en raison des nombreux paliers existants.Le chantier devrait débuter au mois d’août et s’étaler sur environ deux mois et demi.Les détails techniques des travaux et leur impact possible sur certaines activités du CCJGD seront expliqués lors de la prochaine assemblée générale annuelle, le mercredi 5 juin prochain à 17 h.Ce projet représente une amélioration tangible, a témoigné une utilisatrice du centre, Evelyne Carreau. «Certaines personnes comptaient même les marches pour savoir si elles pouvaient participer à une activité ou non», a-t-elle expliqué, soulignant qu’un plus grand nombre de locaux allait aussi permettre de bonifier l’offre d’activités pour la population du quartier.En tant qu’ancien usager de l’organisme, le député libéral provincial dans Jean-Lesage, André Drolet, s’est dit très heureux et affirme avoir travaillé conjointement avec la direction pour obtenir les fonds auprès d’Ottawa. Il s’estimait confiant que le Gouvernement provincial confirmerait bientôt sa participation.Raymond Côté, député du NPD de Beauport-Limoilou, a salué la participation financière du gouvernement fédéral, attribuant toutefois la réussite du projet à ses initiateurs.

Le centre, sa direction, la corporation, avaient un projet très bien préparé, donc leur candidature était sérieuse. Ils ont mérité les fruits de leur travail, c’est à eux, d’abord qu’il faut rendre hommage», a conclu le député.

Le CCJGD est fréquenté par 500 à 600 personnes chaque semaine, en plus de compter sur une centaine de bénévoles et une dizaine d’employés permanents.