Le Port de Québec «ne collabore pas» au comité de vigilance

Source: Le Soleil, Annie Morin, 13 décembre 2013 Six mois après la création du comité de vigilance des activités portuaires, sa présidente, la conseillère municipale Suzanne Verreault, constate que le Port de Québec «ne collabore pas» et qu'il n'y a «pas de sentiment de confiance» entre les parties.«Je pense qu'ils [les dirigeants du Port] sont dirigés par leurs avocats, qu'ils sont arrêtés beaucoup par le juridique et c'est ce qui les empêche» de travailler avec le comité, avance la présidente de l'arrondissement de La Cité-Limoilou. Pourtant, rappelle-t-elle, «tout le monde a tendu la main pour collaborer» lors de la création de l'organisme par le gouvernement provincial et la Ville de Québec à la fin d'avril.Six mois plus tard, Mme Verreault constate que le recours collectif pour l'épisode de la poussière rouge et la contestation de la juridiction du ministère de l'Environnement pèsent lourd sur les travaux. (...)[ La suite. Aussi : Québec durcit le règlement sur la présence de nickel dans l’air.  ]