Manger local : de l'assiette à la table

Crédit photos : Ateliers du Trois Cinquième et 180 Degrés
Qu’est-ce qu’une foodie, huit artistes céramistes de la relève de Québec et une photographe culinaire ont en commun? Un projet de collaboration créative autour de la nourriture à la fois plein d’audace et porteur d’un message fort : pourquoi ne pas manger local, de l’assiette à la table?Ce sont les co-directrices des Ateliers du Trois Cinquième, Véronique Martel et Amélie Proulx, qui ont initié le projet en proposant à Héloïse Leclerc, blogueuse culinaire, de collaborer avec les artistes céramistes de leur centre de production et de diffusion.

Beaucoup de gens aiment bien manger et favorisent les aliments locaux, mais ils servent leurs créations dans de la vaisselle made in China. Nous nous sommes dit qu’il fallait agir afin de dire aux gourmands qu’une vaisselle qui a de l’âme peut élever leur expérience culinaire, » expliquent les co-directrices.

Le concept? À chaque mois à compter de juillet, la blogueuse interviewera l’une des huit céramistes participantes et développera une recette inspirée par sa production. Ensuite, une photographe culinaire croquera le tout à la caméra. Les textes, les recettes et les photos seront rendus disponibles à chaque 3 et 5 du mois sur les plateformes de tous les collaborateurs.À la barre du blogue culinaire 180 degrés, Héloïse Leclerc, qui se dit "foodista en mission", a vite donné suite à l’idée des Ateliers du Trois Cinquième :

En mettant en scène les pièces de ces céramistes de talent par des créations culinaires exclusives, j’espère mettre en valeur la qualité, l’authenticité et l’originalité de la production en vaisselle utilitaire de Québec. »« Il est grand temps de célébrer le made in Limoilou », renchérissent les co-directrices.

Déjà photographe officielle du magasine électronique Fou des Foodies, l’artiste de la lentille Catherine Côté n’a pas hésité à se joindre au projet.

J’ai tout de suite trouvé l’idée trippante. J’aimais la perspective de collaborer avec d’autres créateurs en intégrant leurs pièces à mon stylisme culinaire. »

Publicité

La première entrevue a été mise en ligne sur 180 degrés  hier et présente le travail de Nancy Lavigueur, une céramiste connue pour ses motifs d’autruches déjantées.