Montréal : La diversité alimentaire dans la rue

Source : La Presse, Marie-Claude Lortie, 8 mai 2013 (...) Ce qui se passe à Montréal ressemble plutôt à de l'acupuncture urbaine, ce concept que l'ancien maire de Curitiba a lui-même nommé. Acupuncture comme dans intervention pointue et minuscule qui ravive l'énergie générale de tout le corps métropolitain. Cet été, si le plan proposé par l'arrondissement de Ville-Marie continue de suivre son chemin de façon intelligente et constructive, il y aura des camions de cuisine de rue sur le belvédère du mont Royal. (...)Manger, contrairement à ce que prétendent les obsédés de la lutte contre l'obésité et des autres sceptiques de la cuisine de rue qui trouvent l'offre alimentaire déjà assez abondante, manger, donc, n'est pas un problème. C'est une nécessité. Mal manger est un problème. Trop manger est un problème. Manger est une belle activité, une agréable activité. Avoir accès à de la nourriture dans un parc, là où on peut bouger, là où on peut prendre l'air, là où on peut partager, est une bonne idée. (...)[ Lire la suite ]