Une nuit à Québec : Loin des bars, l’autre faune nocturne…

Source : Le Soleil, 21 juin 2013 

Attention aux propriétaires de chats : un renard roux a été vu dans Limoilou en janvier et il s’attaque aux petits animaux.»

Un renard en plein centre-ville ? Est-ce bien possible? D’après la note ci-dessus, qui était épinglée cet hiver sur le babillard d’une épicerie limouloise, il faut croire que oui. Et ce ne serait pas le seul, d’ailleurs : selon un usager du site monlimoilou.com, qui a rapporté l’épisode, un autre renard a été heurté par une voiture en décembre dernier dans la sortie des Capucins de l’autoroute Dufferin. (…)Et cela démontre une chose : la nuit, nos villes sont dominées par une faune que nous ne soupçonnons pas. La plupart des citadins, vivant de jour, voient surtout des chats, des chiens, des écureuils et des oiseaux, comme des corneilles, des pigeons et des goélands. Mais la nuit, une fois que toute cette gent à poils et à plumes est partie se coucher, les vrais «maîtres» de Québec sont assurément les ratons laveurs et les moufettes, deux espèces nocturnes qui peuvent atteindre des densités très étonnantes dans les villes. (…)[ Lire la suite (édition spéciale) ]