Le Port de Québec recrute l’ex-commissaire fédérale à l’environnement

Source : Le Devoir, Isabelle Porter, 29 mai 2013 Le Port de Québec s’adjoint les services de l’ancienne commissaire à l’environnement Johanne Gélinas pour devenir un «leader» en développement durable. Or cette dernière n’est pas en mesure de dire si cela aura un impact sur les fortes concentrations de nickel dans le quartier Limoilou. (…)Interrogée sur la possibilité qu’elle ne soit qu’«utilisée» à des fins d’image, elle rétorque que «c’est bien mal la connaître». «J’ai bâti toute ma carrière sur l’impartialité, l’honnêteté, la transparence et l’intégrité. On ne joue pas sa carrière sur un projet. On s’associe à un projet parce qu’on y croit.» (…)[ Lire la suite ]