Quand Guy Delisle croque Québec

Image tirée du livre "Croquis de Québec" de Guy Delisle (2013).

En juillet 2012, l’auteur BD Guy Delisle était de passage à Québec. Un retour aux sources pour l’auteur originaire de Charlesbourg, qui a, au fil de sa jeunesse, de son adolescence, et des années qui suivirent, habité et occupé la ville avant de quitter la province pour aller faire carrière en France.

Un passage attendu également, par le milieu de la BD. Si ce n’est parce que, quelques mois avant son passage dans la Capitale, il allait obtenir l’un des plus importants prix offerts à un auteur de bande dessinée, le Fauve d’or, prix du meilleur album au Festival d’Angoulême, pour ses Chroniques de Jérusalem. Ou simplement en observant son curriculum déjà bien rempli, en BD documentaire (Chroniques birmanes, Pyongyang ou Shenzen), jeunesse (Louis au ski, Louis à la plage) ou encore expérimentale (Aline et les autres, Albert et les autres).

Vingt ans après avoir quitté la ville, il était donc revenu, pour voir, pour revoir, à l’invitation de l’équipe du Festival de la bande dessinée francophone de Québec. En plus d’y travailler sur ses projets, il en a profité pour explorer sa ville natale, pour revenir sur les traces de sa jeunesse. Carnet à la main, il a arpenté la Capitale et a réalisé de nombreux croquis de lieux connus et emblématiques, souvent avec des points de vue inhabituels, ainsi que des endroits moins connus qui méritent d’être explorés, découvert au hasard de ses pérégrinations.

En collaboration avec les éditions Pow Pow, le Festival offrira, en format édité, sous la forme du carnet de croquis original, la résultante de cette exploration. Une occasion donc, pour les lecteurs de Québec de voir leur ville à travers les yeux de Guy Delisle. Et, l’auteur ayant d’ailleurs, dans sa jeunesse, travaillé à l’usine White Birch (ci-haut), quelques lieux limoulois seront aussi au rendez-vous…

Croquis de Québec, de Guy Delisle, disponible en librairie dès le 10 septembre 2013.

Publicité