Québec : une ville, trente-sept maires

Source : Le Soleil, Valérie Gaudreau, 29 juin 2013 La ville de Québec fêtera ses 405 ans mercredi, 3 juillet. Le poste de maire tel qu’on le connaît aujourd’hui, lui, célèbre ses 180 ans. Le premier maire, Elzéar Bédard, est en effet entré en poste en mai 1833. Quelques mois plus tôt, le gouvernement anglais avait concédé à Québec le droit d’une représentation municipale. Depuis, la fonction de maire a évolué, ses pouvoirs aussi, relate l’historien Réjean Lemoine  qui a passé près de deux ans à scruter l’histoire de ceux qui ont dirigé la capitale pour la rédaction du livre Les maires de Québec depuis 1833, qui sera lancé mercredi.Imagineriez-vous Régis Labeaume dans un poste honorifique, presque sans pouvoir? Celui de gentil garçon dont la fonction est celle d’un médiateur ? C’était pourtant le rôle des maires jusqu’au tournant du XXe siècle.«Au XIXe siècle, être maire était une fonction honorifique», lance d’entrée de jeu l’historien Réjean Lemoine auteur du livre Les maires de Québec depuis 1833. (…)[ Lire la suite. ]