Un « rôdeur » dans Limoilou?

Petite annonce
Intrigante annonce sur le babillard du IGA… 23 janvier 2013.
 Le renard roux, un animal urbain au même titre que le raton-laveur? En tout cas, je viens de l’apprendre…Dans son savoureux blogue, l’historien Jean Provencher raconte :

Le samedi 28 avril dernier, une belle amie, Monique, qui habite avec son amoureux ville de Mont-Royal, me fait parvenir cette image. Et elle m’écrit : « Cher Jean, Ce matin, en déjeunant, oh, surprise, la visite d’un renard dans le jardin (ci-contre)… Tu ne pourrais pas nous éclairer dans ton blogue sur leur histoire urbaine ? »Que répondre, sinon que cette histoire est à faire. Je lui écris : « Qui donc, chère Monique, pourrait faire l’histoire urbaine du renard? En tous cas, c’est pour moi un signe de santé urbaine que vous puissiez apercevoir chez-vous un renard roux. Dans mon coin de ville, il y a une variété d’oiseaux, de la mouffette et du raton laveur (sans doute à cause de la présence des Plaines d’Abraham tout près et des falaises de Québec qui ont leur vie propre, leur faune). Ma fille, Steve et James, à Saint-Colomban, dans le nord de Montréal, ont la visite occasionnellement de renards, de ratons laveurs et de chevreuils, mais, chez eux, la forêt n’est pas loin. Et je m’empresse d’ajouter, moqueur : Surveillez vos poules cependant ! Maître Renard pourrait s’y intéresser ! » (…)

Faut-il vraiment craindre le renard roux? Faites-nous part de vos commentaires ou observations!