Si les objets pouvaient parler...

Crédit photos : Si les objets pouvaient parler
Crédit photo: Jean Cazes
Ça illumine toujours une journée de rencontrer des gens allumés, passionnés, qui aiment ce qu’ils font. C’est ce qui m’est arrivé ce jour-là, à la brûlerie, où j’ai donné rendez-vous à Dominique et Bruno, les brocanteurs nouveau genre derrière SLOPP (Si les objets pouvaient parler)…

Depuis quand SLOPP existe?

Ça a fait un an le 16 avril 2013. Tout a commencé au marché aux puces de St-Romuald. »

Je veux bien croire que la rive-sud est inspirante, mais d’où vous est venue l’idée, exactement?

Nous sommes deux trippeux de marchés aux puces, des passionnés d’objets vintage et kitsch, de troc, et de ramassage de bébelles. L’idée est en fait venue quand nous avons découvert que justement, notre passion pour l’accumulation commençait à déborder de notre appart. On avait trop accumulé d'objets, on a donc décidé d’en vendre! On a environ 400 articles dans l’appartement! Ce qu’on adore aussi, c’est la contre-culture que SLOPP représente : les poubelles des uns sont les trésors des autres! D’ailleurs, notre plus grand compétiteur est la poubelle! »

Vous vous décrivez comme des spécialistes en objets vintage, kitsch et upcyclés. Pouvez-vous nous expliquer ce que ça signifie, exactement?

Pour qu’un objet soit vintage, il doit être vieux (et avoir un style vieillot, bien sûr). C’est en fait un objet qui n’est plus au goût du jour et qui évoque la nostalgie, mais qui est trop récent pour être une antiquité!Pour ce qui est du kitsch, c’est principalement une question de style, de design et de goût. C’est un objet qui est tellement laid qu’il en devient beau (NDLB : Parlez-en à Dominique, il paraît qu’elle a un gros, gros faible pour les bibelots de chatons…)L’upcycling (NDLB : aucun équivalent français à ce mot, désolée!), c’est le processus de donner une nouvelle vie à un objet en le peignant, en le recyclant, en lui donnant une nouvelle vie ou même en le modifiant pour lui donner un tout autre usage! »

Quels sont les objets les plus cool que vous ayez dénichés?

Tous les objets que nous possédons sont des coups de cœur. Ce qui nous rend le plus fiers, c’est quand on trouve un trésor au milieu d’un tas de bébelles. C’est encore mieux quand ça vient de Limoilou! D’ailleurs, un de nos objets préférés (pas à vendre, malheureusement!), c’est un blueprint original du parc Fontaine à Limoilou, un ancien stade de baseball! On accorde peu de valeur à la vraie valeur des objets, on les choisit parce qu’on les aime! Nous sommes des trippeux de trucs locaux, pas des antiquaires, c’est assez naïf comme démarche, c’est vraiment une question de coup de cœur. »

Le 31 mai se tiendra la 3e édition du Bazarnissage. C’est quoi, au juste?

Le Bazarnissage, c’est un mélange de bazar et de vernissage, en collaboration avec Article 721 et Churchclothes. On vous invite chez Article 721 pour un « 5 à tard » où vous pourrez admirer et acheter nos plus beaux articles.  C’est un gros get together de fans de vintage, avec du punch (dans un super bol kitsch, c’est sûr!) et dix kilos de jujubes. »

Publicité

Finalement, pourquoi avez-vous choisi Limoilou pour y vivre et y démarrer votre entreprise?

Pour la vibe, tant le 15 décembre que le 15 juillet. C’est le meilleur endroit à Québec pour vivre local, faire partie d’une communauté. On n’est pas prêts de partir! »

C’est donc un rendez-vous le 31 mai prochain! Des rumeurs circulent comme quoi nos ambassadeurs du kitsch auraient fait le plein de trouvailles durant leur voyage dans « les Europes »!  Et sachez que le plus beau cadeau que vous puissiez leur faire, c’est de les inviter dans le sous-sol de votre grand-mère avant de faire le ménage… et le plus beau cadeau que vous puissiez vous faire, c’est de les appeler pour visiter leur appartement! Qui sait quelle trouvaille vous ferez en grande primeur…!