Sinistrés de Limoilou : des lendemains plus heureux

Source : Le Soleil, François-Olivier Roberge, 30 mars 2013 «Je ne saurai jamais comment remercier tous ces gens.» Dalila Elhak, la sinistrée de l'incendie de la rue Bouchette dans Limoilou qui s'est fait voler au lendemain du drame, a retrouvé le sourire. Sa famille dort dans un nouvel appartement rempli grâce aux généreux dons. (...)Propriétaire d'une garderie en milieu familial accueillant quotidiennement six enfants, Mme Elhak a cherché intensément depuis deux semaines un appartement suffisamment grand pour la garderie qui pourrait les loger, ses trois filles et elle. (...)La détentrice d'une maîtrise en science politique de l'UQAM tient cependant à rappeler à quel point la population a répondu à l'appel à la mobilisation de Raymond Côté, député de Beauport-Limoilou. Au lendemain de sa sortie dans les médias, les dons ont afflué à un rythme tel que la quantité de travail pour les différents organismes responsables de tout recevoir était devenue insoutenable. (...)[ Lire la suite (vidéo) ]