Un bâtiment à la fois (6)

Fourrues Falardeau LimoilouVous avez été nombreux à me souligner votre intérêt pour cette série de billet qui vise à identifier concrètement, cover iphone 6 6s bâtiment par bâtiment, comment le paysage urbain de Limoilou se transforme.La suite de cette série s’intéresse dans un premier temps à certains bâtiments que vous avez identifié pour leur important potentiel de requalification. Un des bâtiments qui m'a été mentionné par plusieurs d'entre vous est l’imposant édifice de Fourrures Falardeau, custodia iphone cover au coin de la 3e Avenue et de la 8e Rue. Très présent dans le paysage, l’état actuel de l’immeuble ne laisse personne indifférent : un revêtement métallique abimé de trois couleurs, cover iphone 8 allant du brun au jaune, des ouvertures condamnées par ce revêtement lors de la rénovation maladroite, iphone xr hoesje des portes et fenêtres ne répondant en rien aux critères du quartier, goed samsung hoesje de minuscules balcons, des sorties d’air climatisé en façades, la totale ! Le bâtiment construit en 1913 est pourtant centenaire cette année, il s’agit d’un bâtiment au potentiel énorme.Pourtant, cover iphone x xs la corniche ornementée de ce bâtiment est exceptionnelle et heureusement elle a résisté au temps. cover iphone 8 plus Il est à supposer que le revêtement de brique d’origine est encore présent sous la tôle brune et jaune, permettant de croire à une transformation majeure de l’édifice par des interventions relativement simples. Évidemment, ces travaux sont couteux et c’est pourquoi le programme d’aide à la rénovation des façades commerciales a été mis en place par la Ville de Québec.A suivre la semaine prochaine : un "bon coup" architectural sur la 1re Avenue,