Avenir du Colisée : des experts se prononcent

Source : Le Soleil, Stéphanie Martin, 14 avril 2014 (...) Pour l'historien Réjean Lemoine, le Colisée est «emblématique de Québec». Selon lui, il existe une foule de raisons pour lesquelles le vieux Colisée mériterait d'être protégé. D'abord, celui-ci a aussi ses «fantômes», alors que plusieurs grands du hockey y ont défilé soit avec les Citadelles, les AS ou les Nordiques. D'autres encore sont passés par le tournoi pee-wee ou ont fréquenté le vénérable édifice pendant les belles années de la Ligue nationale de hockey à Québec ou lors du Championnat mondial de hockey de 2008. On n'a qu'à penser aux Béliveau, Lafleur, Bossy, Roy, Sakic, Lemieux, Gretzky, Yzerman, Modano, St-Louis, Lecavalier et Ovechkin.Mais plus encore, plaide M. Lemoine, le Colisée est intimement lié à l'histoire sociale du quartier Limoilou et de la ville de Québec et en a même été un acteur majeur. «Tout est connecté : le Patro Roc-Amadour, le tournoi pee-wee, Jean Béliveau... c'est toute l'histoire de la ville de Québec qui est liée à ça. C'est un équipement qui est important et qui est dans l'histoire sociale et sportive du quartier», analyse l'auteur qui est d'ailleurs en train de préparer un livre sur l'histoire de Limoilou. (...)L'historien Jean-Marie Lebel n'entretient quant à lui pas beaucoup d'espoir pour le vénérable édifice. «Je crains qu'on va le démolir. Parce que ça va être trop difficile d'entretenir deux amphithéâtres.» Et l'administration municipale actuelle ne voudra peut-être pas engager les suivantes à maintenir un bâtiment comme celui-là et à l'entretenir, analyse-t-il. Déjà que le Pavillon de la jeunesse, qui peut accueillir 5000 personnes, peut suffire à la tâche depuis qu'il a été rénové. (...)En ce moment, la Ville de Québec n'a pas d'estimation précise des coûts de démolition du vieux Colisée. En entrevue au Soleil en 2012, le maire Régis Labeaume avait cependant avancé que ceux-ci pourraient s'élever à 1 ou 2 millions $. Un chiffre qui restera à confirmer. (...)[ Tout le dossier (vidéo). À lire aussi : Une histoire du Colisée de Québec (3) : L’inauguration du nouveau Colisée en 1949. ]

Publicité