Le CN irrite des cyclistes

Source: Le Soleil, Samuel Auger, 19 octobre 2014 La Police du Canadien National serre la vis aux cyclistes défiant le passage des trains au passage à niveau du boulevard des Capucins. Révolté par un constat d'infraction de 240 $, un citoyen de Québec demande aux élus d'aménager une piste cyclable plus efficace et sécuritaire, loin des trains jugés lents et encombrants.La scène se répète tous les jours. Plusieurs fois par heure. Un train de marchandises arrive à la gare de triage de Limoilou, tout près de l'usine Papiers White Birch. Le train, parfois à l'arrêt, traverse pas moins de trois passages à niveau de la très fréquentée piste cyclable reliant le quartier Maizerets au Vieux-Limoilou. (...)Résident du coin, Gaston Marcoux s'est fait épingler. (...)Pour éviter les trains à l'arrêt, des cyclistes empruntent le chemin de la Canardière plus au nord. L'artère emprunte toutefois un tunnel jugé dangereux devant le Cégep Limoilou, s'apparentant aux «tunnels de la mort» en raison de l'interdiction pour les vélos d'emprunter la chaussée sécurisée et de l'étroitesse de la voie. Des citoyens ont d'ailleurs demandé récemment à la ville de Québec de modifier ce passage pour des raisons de sécurité.Au-delà de sa fâcheuse contravention, Gaston Marcoux croit donc que les élus municipaux doivent proposer une piste cyclable plus sécuritaire et efficace dans le quartier. Il lance l'idée d'un tunnel cyclable sous la voie ferrée à l'est du boulevard des Capucins, afin d'éviter les dangers des passages à niveau. (...)[ Tout l'article ]