Communauto : 20 ans, et un plan de développement

Communauto a dévoilé hier son plan de développement 2014, année de son 20e anniversaire.Deux cent nouveaux véhicules, dont 100 hybrides, intègreront le parc de Communauto, ce printemps. Quelques dizaines de ces véhicules viendront renforcer son volet libre-service sans réservation et rouleront sous la bannière Auto-mobile; le plus fort contingent, cependant, servira à renforcer son offre de véhicules en stations pour lesquels la demande demeure très forte. Plusieurs secteurs accueilleront des véhicules Communauto pour la toute première fois. À plusieurs endroits, c'est l'offre existante qui sera bonifiée par l'ajout de nouveaux véhicules, mais aussi par la multiplication des points de service rendue possible grâce à la collaboration des Villes et arrondissements.L'amélioration de l'offre est plus difficile là où Communauto se doit encore d'agir largement seule. Parmi ces secteurs problématiques, des solutions sont à l'étude là où la demande est la plus forte comme dans les quartiers Limoilou et Saint-Sauveur, du côté de la ville de Québec.« Notre service aura 20 ans cette année et bien que nous gérions le plus grand parc de véhicules en libre-service au Canada, il reste encore bien du travail à faire » a déclaré Benoit Robert, président fondateur de Communauto.M. Robert salue au passage la Stratégie Nationale de la Mobilité Durable, adoptée récemment par le gouvernement du Québec, qui contient une reconnaissance de la pertinence de l'autopartage et qui inviterait les établissements des secteurs public et parapublic à réserver des places pour les voitures en autopartage tout en incitant les villes à prendre des mesures similaires.[ À lire aussi : Communauto veut accentuer sa présence dans Limoilou ]

Publicité